Dictionerfs – Inédits – Le grand Tau râle

LE GRAND TAU RÂLE, Le Grand Oral (horizon bac 2021)

Tau_uc_lc.svg

Tau, 19ème lettre de l’alphabet grec

Ça ne bouge pas d’un iota pour lui. Voilà pourquoi le Grand Tau râle. On serre les rangs : restriction, austérité, « je n’ai pas les heures, vous êtes gentil ! » Le grec serre les dents à s’en mordre la langue. La langue morte a besoin de sang frais. Pour l’instant, elle fait surtout les frais des réformes successives. Elle, et sa comparse latine.
Au collège, la mise en concurrence fait mal aux disciplines et fait mal aux équipes pédagogiques. La marge d’établissement est une peau de chagrin. A l’idée de demander des heures, il se sent comme un voleur, un angreek bird, un oiseau de malheur.
Le grand Tau a vu son sigma transformé en stigmates. Et voilà la réforme du lycée. L’étau se serre. Le Grand Tau râle devant le Grand Oral. Il se sent abattu.

le-nouveau-bac-a-partir-de-2021

Lire la suite

Publicités

Dictionerfs – Inédits – QUE C’EST CON UN ARBRE !

QUE C’EST CON UN ARBRE ! L’écologie, c’est loin (L’arbre et la manière)

L’élève qui décroche et qui ne se raccroche pas aux branches pense…

Que c’est con un arbre ! Ça reste planté bêtement au milieu de la cour. À rien faire, à rien jeter, à bousculer personne. Un genre de boucave qui nous regarde pour mieux nous balancer aux surveillants. Un arbre, ça n’a jamais de cartable, presque pas d’affaires mais – comme par hasard ! – ça n’est jamais puni, jamais collé, chouchou, va !

images

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – LE DÉPART VOLONTAIRE

LE  DÉPART VOLONTAIRE, Si tu t’en vas, restes-y (Dé-missionné)

Le « plan de départ volontaire » annoncé par le gouvernement sent la vieille recette. Il sonne comme le dégraissage de mammouth du Nouveau Monde. La langue a changé. C’est moins brutal, moins méprisant, moins bestial. Dans cette formule gouvernementale, le fonctionnaire semble moins poilu, moins hirsute, moins préhistorique. Non, on ne parle plus de la même façon à la masse salariale des fonctionnaires. La raison, c’est mieux pour faire passer la pilule. Il y a tout de même plusieurs mauvaises langues (mortes) pour ironiser sur ce « départ volontaire » qui fait quand même très « euthanasie », « suicide assisté ».

index
Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – La trace écrite

LA TRACE ÉCRITE, C’est ce qui NE reste PAS quand on a oublié ses affaires (ou C’est ce qui reste quand on N’a PAS oublié ses affaires)

À l’heure où des centaines de milliers de Grecs manifestent contre l’utilisation du mot « Macédoine » que veut faire un petit pays des Balkans voisin, les professeurs ne disent rien contre l’utilisation, déjà ancienne, du groupe nominal « trace écrite ».

La Thrace écrite dans l’histoire du royaume de Macédoine, c’est un fait historique. « La trace écrite » en lieu et place de « la copie de la leçon », c’est un constat pédagogique.

220px-Thracian_Horseman_Histria_Museum_mod

Cavalier thrace

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – L’ÉLÈVE ET SON PETIT THÉÂTRE

L’ÉLÈVE ET SON PETIT THÉÂTRE, Boulevard des buvards (spectacle unique)

L’imagination de quelques élèves est sans borne. L’austère bureau d’une triste salle de classe ne la tarit pas. Merveille de la ligne Imaginot. L’élève voit son fleuve bouillonner au point de sécher les cours en pleine classe.

Il est là sans être là. L’exclusion, avec son ton qui monte, sa porte qui claque, et son mot à la vie scolaire, n’aura pas lieu.

L’élève s’échappe tout seul. Son voyage immobile l’emmène loin des frictions, au pays de la fiction. Ajoutez-y un véritable sens du spectacle et voilà le professeur captivé, qui en veut pour son argent et ses avoirs gelés.

Protée

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – LE COURS D’AVANT N’AURA PAS LIEU

LE COURS D’AVANT N’AURA PAS LIEU, Une heure pour convaincre

Le cours s’éparpille, s’émiette : le cours,  c’est plus ce que c’était. Apprendre d’une heure à l’autre ? Voyons !
– Hein ? Genre, du lundi au mardi ?…pourquoi pas d’une année sur l’autre, vas-y, l’autre, comment il s’y croit ?!

9782253004899FS

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – MERDREDI 2 – LE RETOUR

MERDREDI 2 – LE RETOUR, épenthèse enchantée et pédagogique (prolonger le mercredi pour récupérer un vendredi)

Dans l’Éducation nationale, lors de l’apparition, à l’intérieur d’un jour, d’un autre jour que la pédagogie ne justifie pas, on parle d’épenthèse.

Un jour peut en cacher un autre. Un vendredi dissimulé dans un mercredi. Le motif ? La récupération des heures du vendredi de l’ascension.

Un merdredi, c’est l’épenthèse enchantée. C’est le deux en un. Un jour qui commence comme un mercredi matin et qui se finit comme un vendredi après-midi. C’est une accélération du temps. De la vitesse grand V avec un moteur hybridé. À dada sur ma semaine ! (et quand il trotte, il fait de l’AP).

Cette année le merdredi tombe non seulement le 4 avril mais aussi le 2 mai.

Merdre

Lire la suite