Dictionerfs – Inédits – LIRE, ÉCRIRE, PENSER, SEMPÉ

LIRE, ECRIRE, PENSER, SEMPÉ, Bêtises, récrés et vacances (tendre, mais pas l’autre joue)

Alors que le petit Nicolas refait parler de lui (l’autre, celui qui fait du vélo et de la présidence), le fonctionerfs a acquis un calendrier perpétuel. Après le sapin, le Sempé. Voilà du neuf sur son bureau. Ça le change du calengrillé de la réforme et en plus c’est tout plein de dessins. Et c’est sympa, c’est du Sempé.

1

Le fonctionerfs aime bien ce qui est perpétuel. Comme l’emballage des paquets de Paille d’or ou du beurre de cacahuète Dakatine (oui, les avoirs gelés le transforment parfois en homme-sandwich). Il aime aussi les langues mortes mais, ces temps-ci, elles perdent en dimension perpétuelle (sic).

Il aime bien ce qui est perpétuel et, comme il connaît un peu de latin, cette  langue morte qui nous a donné le radical semper (toujours), il s’est fait sa petite devise de 2016 « Sempé semper« . Le matin, avant d’aller dans son bahut où veille sa charte laïque (il appelle toujours une charte une charte), il n’a d’yeux que pour le sempiternel dessin de Sempé issu de son calendrier. Oui, Dieu est humour !

Sempé est un illustre illustrateur de dessin à dessein et de détails de taille. Avec lui, le mot acuité pourrait s’écrire aQ.Ité, mais ça reste simple et du Sempé. Porté par ce trait, il arrive au fonctionerfs subjugué de voir parfois dans la cour de son collège des bancs dessinés.

Pour résister à l’inéluctabilité des réformes qui, pour un peu, le ferait sombrer dans la misanthropie de l’Alceste de Molière, le fonctionerfs lit du Sempé, le père d’un autre Alceste, d’Agnan et bien sûr de Nicolas.

Ses explosions ne sont qu’émotions. Boum, son cœur fait album ! Voilà le fonctionerfs qui accepterait même un Livret de Compétensempé : il y évaluerait volontiers la culture humaniste de ses élèves.

En ces temps de terreur peurpétuelle, le fonctionerfs ne peut supporter un monde sans paix qu’avec Sempé. Il paraît que l’homme est un roseau pensant, mais il pourrait aussi être un roseau Sempé. Il serait certainement plus facile à vivre.

Le fonctionerfs est soulagé que la réforme du collège ne lui ait pas rétréci ses Goscinny. Il en profite, en ce début d’année, pour adresser à tous ses meilleurs Sempé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s