Dictionerfs – Inédits – LES MOTS DE PASSE

LES MOTS DE PASSE, Quand le système scolaire sécrète des codes (Contes de la crypyte)

Le prof est cerné de mots de passe. Son métier sent la crypte, le code secret, le repaire d’initiés. La faute peut-être au Code de l’Éducation.
Ces mots de passe sont ceux d’un passeur de savoir, passeur parfois clandestin à l’intérieur des domaines du socle.

5660d0276f20ede39f80464536689822

Dans sa petite Mission Impossible qu’on appelle aussi Service Public, le prof a besoin d’un tas de mots de passe pour désactiver des protections, pour trouver des chemins d’accès, pour entrer au cœur du système éducatif. En revanche, pas d’escalade, ni de cascade…ni de doublure.
Des mots de passe, il en a plein. Pour le photocopieur, son ordinateur de fonction, sa session Pronote, son utilisation de l’ENT, ses sites d’éditeurs, et le tout dernier qu’il vient d’utiliser c’est celui pour la rentrée de ses notes au Brevet.

Des mots de passe, et j’en passe.
Des mots de passe et en masse. Au point que la retraite d’un prof doit ressembler à un cercle de mots de passe disparus.

L’élève en a aussi : « j’ai pas mon carnet », « mon imprimante est en panne », « vous aviez pas mis le travail sur l’ENT », «j’ai perdu mon manuel », « le prof m’a gardé mon carnet », « le français, ça sert à rien »…

Mots de passe, maux de classe.

Les mots de passe servent aussi à constituer des clans aux cérémonies mystérieuses. #Chipo, « Si t’as une salle tape dans tes mains ! » ou autre radiodiffusable « les carnets de notes sont cuits, je répète, les carnets de notes sont cuits » ainsi que d’autres non dévoilables : ces mots de passe sous contrainte qu’on utilise pour donner un signal.

Face à la robustesse attendue d’un mot de passe, il est des mots qui n’ont pas vocation à être secrets. Au contraire. Ces mots-là sont des mots qui ne servent pas à passer, mais à masser. Ils offrent mieux qu’un passage : un massage. Rien d’une câlinothérapie managériale. Ce sont des mots à la hauteur de l’estime que l’on porte aux autres.

Ces âmes, ouvrez-vous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s