Dictionerfs – Inédits – ET SI LE PROF REGARDAIT TROP DE SÉRIES ?

ET SI LE PROF REGARDAIT TROP DE SÉRIES ? Hiver Saison 15 (Collé Séries)

Fiction/Réalité. Le prof a des hallucinations. Comme si la frontière se floutait bien de sa gueule. Bien sûr, le fonctionnaire accusé a des circonstances atténuantes. C’est décembre, c’est la fin de trimestre et il y a la crainte d’affronter la fièvre des courses de Noël avec des avoirs gelés…ça n’empêche, il s’inquiète…

Stranger_Things_logo

Lire la suite

Publicités

Dictionerfs – Inédits – LA FIN DU MONDE

LA FIN DU MONDE, L’apocaliste des cours (La fin du monde et puis après ?)

Le prof a une piqûre de rappel quotidienne. Les aiguilles le professent (aïe !): l’heure tourne !
Le prof est prisonnier de sa progression annuelle, rythmée par ses cours hebdomadaires, scandés par une sonnerie horaire. Heureusement, les fausses alertes incendie viennent un peu briser la monotonie : élèves et profs descendent sur le terrain de sport et ils attendent.

Même si les temps changent, le temps passe comme avant. Année. Mois. Jour. Heure. Minute. Seconde. Sonnerie !

Pendant que les élèves arpentent le web, le temps tisse sa toile et fait rien qu’à régner. Avec ses cours qui se sèchent et sa gorge qui s’assèche voilà que le prof tousse. C’est malin aussi d’apprendre la poussière…

Son ego celullaire à lui n’est pas un portable (voir : https://dictionerfs.wordpress.com/2017/11/02/dictionerfs-inedits-anagramme-renversante/). Son ego cellulaire est une salle (ou des salles) dans laquelle il se sent parfois seul, comme une douleur articulaire dans le je-nous, comme un moi férié, comme un EPI foarreux (https://dictionerfs.wordpress.com/2016/05/10/dictionerfs-inedits-dictionnaire-des-epiptetres/).
Et c’est pas fini…
Condamné à la course aux cours et au post-à-poste, il a pris retraite voire perpet’ (ça dépend des réformes et de sa forme).

Mais tout ça n’est rien. L’essentiel est ailleurs.

Il y a aiguilles sous roche.

Doomsday_Clock

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – L’EXER6

L’EXER6, The Exor6 (Un film de William Friedkin ou à peu près)

C’est de l’horreur qu’apprécient les élèves. Horreur en honneur dans les séquences pédagogiques. Beaucoup de -n chez ceux qui manquent pas d’-r. L’Exer6 chasse les démons, les devoirs à la maison et libère l’esprit. Horreur et raréfaction. L’Exer6, page combien ? Il n’y en pas et c’est ça qui est bien. Adieu la lumière, bonjour la salle obscure.

Exorzistlogo

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – PHILOSOFILM

PHILOSOFILM, Génération Écrans (Le metteur enseigne)

L’année scolaire est finie. Le temps pour le professeur de refaire le film, sage comme une image par image. De cette année scolaire, il a tout vu ! Normal, il y était. Devant le tableau et, depuis quelques années, devant l’écran. Ahn ! Le vidéoprojecteur, quelle belle invention.

Le vidéoprojecteur transforme un vulgaire tableau blanc en écran de cinéma. Le sain dispositif n’a pas eu de mal à faire oublier ce qui servait jadis à diffuser des films aux élèves : une télévision harnachée sur une table roulante, passant de cours en cours, après réservation. Autre époque !

Après avoir provoqué des nuits blanches chez les bâtons de craies, l’écran les a tués. Le cours peut désormais s’écrire à l’écran. Les feutres n’ont qu’à bien se tenir…

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – « SI VOUS NE M’AIMEZ PAS… »

«SI VOUS NE M’AIMEZ PAS…», Tu mi piaci ? Non, Pialat. (Spécial Cannes)

Le fonctionerfs se sent parfois comme Maurice Pialat recevant sa palme d’or à Cannes, en 1987 pour Sous le soleil de Satan. Il monte sur l’estrade et découvre que certains ne l’aiment pas. Élèves, parents…Face à ces élèves qui ne lèvent pas le doigt et à ces parents qui le pointent du doigt, il a envie de lever le poing et de lancer, comme Pialat, conspué ce soir de 1987,
«Si vous ne m’aimez pas, je peux vous dire que je ne vous aime pas non plus»

maurice-pialat_325

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – IL N’AURA JAMAIS CENT ANS

IL N’AURA JAMAIS CENT ANS, Projection dans l’avenir (Centenerfs, ça existe ?)

En classe, lorsque le professeur diffuse Ulysse, il a conscience de tirer le film d’un angle mort (un film de 1954) et de tirer une belle langue morte (la mythologie au cinéma).

Dans ce film italien, c’est l’américain Kirk Douglas qui campe le héros grec. Un succès mondial.

kirk-100-ans

Lire la suite