Dictionerfs – Inédits – L’EXER6

L’EXER6, The Exor6 (Un film de William Friedkin ou à peu près)

C’est de l’horreur qu’apprécient les élèves. Horreur en honneur dans les séquences pédagogiques. Beaucoup de -n chez ceux qui manquent pas d’-r. L’Exer6 chasse les démons, les devoirs à la maison et libère l’esprit. Horreur et raréfaction. L’Exer6, page combien ? Il n’y en pas et c’est ça qui est bien. Adieu la lumière, bonjour la salle obscure.

Exorzistlogo

Lire la suite

Publicités

Dictionerfs – Inédits – ÉCOUTE EN CLASSE/ÉCOUTANT CLASH

ÉCOUTE EN CLASSE / ÉCOUTANT CLASH, Un punk vous manque et tout est dépeuplé (de la musique avant toute chose)

Il y a des fins de journée où le prof se sent comme un punk à chien de fonctionerfs. Comme un quatuor à lui tout seul dont la gueule se fend d’un sourire figé.

Démuni dans un royaume pas tellement uni, question prof-élèves. Direct à The Clash.

The_Clash1

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – LE CIEL SAUCE CURRY

LE CIEL SAUCE CURRY, Comme un sauce-qui-peut ! (à-peu-près)

Fin de matinée. Il fait cours. Il fait faim. Les exercices de grammaire flirtent avec les papilles. Entre mots et mets, le mot « repas » tombe. Le mot « manger » pointe son nez. C’est pas encore midi pile, mais des élèves jouent au midinettes.

Le cours avance et le vocabulaire se fait plus recherché et l’attention relativement soutenu. Le nuages s’amoncèlent, les éclairs zèbrent le ciel et le ciel s’obscurcit. La tempête déferle.

Forcément, avec un temps pareil, le ciel s’obscurcit.

Dans le fond de la salle, les esprits aussi s’obscurcissent.

Curry_madras-spice

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – DU COUP…

DU COUP, Expression increvable (« j’ai deux mots à ne plus te dire »)

« Un poing le frappa et il tomba assommé du coup. » , « Un pneu a éclaté et du coup la voiture a dérapé. » L’Académie française frappe fort. Elle ne fait pas diversion mais use du fait-divers pour expliquer l’emploi de la locution adverbiale « du coup »

L’Académie perd son calme et signifie qu’elle en a marre « du coup » de J’arnaque-tout-le-monde avec mon expression passe-partout, même pas belle, véritable nightmare-catcher.

Elle en avait déjà marre en 2014 (http://www.academie-francaise.fr/du-coup-au-sens-de-de-ce-fait). Aujourd’hui, personne n’ose imaginer…

112f180612fcb30c31e501154766cd74-digi-stamps

Du coup franc

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – LE MEDEF NE TIRE PAS VRAIMENT SON CHAPEAU AUX PROFESSEURS

LE MEDEF NE TIRE PAS VRAIMENT SON CHAPEAU AUX PROFESSEURS, Faute avouée (Medef toi, le ciel t’aidera)

« Si l’école faisait son travail, j’aurais du travail »
Le Medef ne tire pas son chapeau aux professeurs, mais leur fait porter. Puis il s’excuse…

Conditionnel ? Présent.
« J’aurais », et le conditionnel prend ses libertés. Lui aussi est payé pour ça.

Le prof s’insurge : « Son métier, c’est apprendre ou à laisser. »

sloganSI L'ÉCOLE

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – PUTAIN DE CALENDRIER

PUTAIN DE CALENDRIER, Quand des Espagnols réalisent un calengrillé (L’original est là : http://www.putosmodernos.com/portfolio/el-puto-calendario-2017/)

Le fonctionerfs a un petit côté sartrien. Il l’a déjà prouvé du temps des EPI (https://dictionerfs.wordpress.com/2015/05/30/dictionerfs-inedits-huit-epi-clos/). Bien sûr, il n’a pas lu tous les livres de Jean-Paul Sartre. Malgré tout, en hommage au philosophe et pour 2018 qui commence à pointer le bout de son année, il propose d’avoir le Putain respectueux (écho à La Putain respectueuse, pièce publiée en 47 par l’écrivain). Il se fait donc lucide, voire cruel mais respectueux.

Il pastiche un calendrier venu tout droit d’Espagne. D’un pays de Cervantes écarlate de rire.

Le calendrier lui fut immédiatement sympathique : par son noir & blanc tendance Bref. et par son nom Puto qui sonne joliment latin. Puto, je pense. Alors, à sa façon, le fonctionerfs pense à 2018.

Putain, 102 jours avant 2018 !

Calendrier Putain