Dictionerfs – Inédits – BARNABÉ

BARNABÉ, Prénom d’hier (Fernandel et l’inspecteur Barnaby ont un exercice)

Dans le tourbillon de mots de sa vie, il arrive au professeur de chantonner. Oh, pas tout fort, non. Pour s’éviter la guerre avec les élèves (« Qu’est-ce qu’il chante, le prof ? »), il le fait in petto. Discret.

C’est une vieille chanson qui lui revient, pas de son âge, mais surgi du fond des âges. Pas question de l’évoquer, ses élèves lui ont déjà parlé de Johnny comme s’ils avaient connu Tennessee et Diego ensemble. Ce jour-là, il avait ravalé un « Oui et j’allais à la salle de sport avec l’arrière-grand mère de Beyoncé ! » qui aurait trahi un talon d’Achille…qu’il n’a pas.

La chanson, qui lui revint, ce jour – comme s’il avait attendu Madeleine et qu’elle était enfin venue – sent le Pagnol, le Schpountz et autre Ignace. Elle lui revient mâtinée de son labeur quotidien.

Barnabé

Lire la suite

Publicités

Dictionerfs – Inédits – SI LE MÉTIER DE PROF ÉTAIT UNE SÉRIE TÉLÉVISÉE

SI LE MÉTIER DE PROF ÉTAIT UNE SÉRIE TÉLÉVISÉE, Télé sa vie (Avec des séries on mettrait le métier en épisodes)

Le premier cours se nommerait pilote.

La saison commencerait toujours en septembre.

Elle passerait sur le service public.

Ce serait facile de reconnaître un prof.

640-1

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – LA FIN DU MONDE

LA FIN DU MONDE, L’apocaliste des cours (La fin du monde et puis après ?)

Le prof a une piqûre de rappel quotidienne. Les aiguilles le professent (aïe !): l’heure tourne !
Le prof est prisonnier de sa progression annuelle, rythmée par ses cours hebdomadaires, scandés par une sonnerie horaire. Heureusement, les fausses alertes incendie viennent un peu briser la monotonie : élèves et profs descendent sur le terrain de sport et ils attendent.

Même si les temps changent, le temps passe comme avant. Année. Mois. Jour. Heure. Minute. Seconde. Sonnerie !

Pendant que les élèves arpentent le web, le temps tisse sa toile et fait rien qu’à régner. Avec ses cours qui se sèchent et sa gorge qui s’assèche voilà que le prof tousse. C’est malin aussi d’apprendre la poussière…

Son ego celullaire à lui n’est pas un portable (voir : https://dictionerfs.wordpress.com/2017/11/02/dictionerfs-inedits-anagramme-renversante/). Son ego cellulaire est une salle (ou des salles) dans laquelle il se sent parfois seul, comme une douleur articulaire dans le je-nous, comme un moi férié, comme un EPI foarreux (https://dictionerfs.wordpress.com/2016/05/10/dictionerfs-inedits-dictionnaire-des-epiptetres/).
Et c’est pas fini…
Condamné à la course aux cours et au post-à-poste, il a pris retraite voire perpet’ (ça dépend des réformes et de sa forme).

Mais tout ça n’est rien. L’essentiel est ailleurs.

Il y a aiguilles sous roche.

Doomsday_Clock

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – VOUS N’AVEZ PAS LES BASES

VOUS N’AVEZ PAS LES BASES, Pastiche (Les bases du Socle, inspiration Orelsan)

Le fonctionerfs ne se décourage pas, il a juste besoin d’étancher sa soif de chanter (ça le change de ses hurlements à la lune). Pour ça, il a besoin d’une base arrière. Il quitte son Grand Corps Malade pour un bon coup de rap.

Ok, c’est un nouveau cours.
Mais avant il faut qu’on revoit les bases

Il pastiche
Simple
C’est du rap ? Chiche !
Basique

pont

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – ÉLOGE DE LA GRATUITÉ

ÉLOGE DE LA GRATUITÉ, Pour rien (Beauté du geste pédagogique)

Alors que l’époque est à l’optimisation fiscale, le fonctionerfs n’a toujours pas de Rolex ni d’avocat fiscaliste.
Bien au contraire.
Le président des States, lui, continue à révulser les regards d’esthètes par son discours bien gras twitté.

Oui, le contexte économique et politique est difficile.
Comme si la fracture du crâne l’emportait sur l’ouverture d’esprit…

Dans les collèges agités, il n’y a pas que la violence qui soit gratuite.
Ces temps-ci, justement, le fonctionerfs investit dans la gratuité. Il se free-lance. Il travaille à sans-sous l’heure.

1335-12532797576FGu

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – DISPOSITIF ‘COURS FAITS’

DISPOSITIF « COURS FAITS », Ça fait court (beaucoup d’élèves, peu d’heures)

À l’entrée d’une classe de 3ème, le professeur dit 27 fois « bonjour ! ».
Bonjour, bonjour, bonjour…
C’est normal, il a 27 élèves. Mais ça fait long. Il n’est pas loin du patatrente et autre dangereuse trentula (https://dictionerfs.wordpress.com/2017/05/23/dictionerfs-inedits-la-trentula/).
Lorsqu’une bonne vingtaine est passée, le professeur se demande s’il est encore possible d’en laisser rentrer. Il jette alors un regard mécanique à sa salle du jour pour se rassurer. Il a bien fait de ne pas demander de piano à sa direction (seul moyen qu’il avait imaginé pour avoir une salle à lui).

1612-La-cabine-des-Marx-Brothers

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – EXPRESSO OU LE CAFÉ-COURS

EXPRESSO OU LE CAFÉ-COURS, Court, trop court (Cafouillage)

Le fonctionerfs n’a jamais le temps de savourer son café. Quand il s’assoit, ça sonne : c’est une malédiction et son café cafouille. On connaît l’histoire : Tout corps plongé dans l’eau, quelqu’un sonne à la porte… La récréation, c’est pareil.

Les profs n’ont jamais le temps et pour cause leurs heures de café sont absentes de l’EDT. C’est sans doute pour cela, selon la légende, qu’est né un cercle de buveurs de café dont les membres prendraient sur leur temps libre pour savourer le ténébreux breuvage en ville ou entre collègues.

Le café n’est plus le café. L’arôme n’est plus dans l’arôme (même s’il y a eu des progrès depuis la disparition de Machine, celle qui soutirait toujours 40 centimes). Depuis l’élection de Trump et fort de son expérience en dyslexie, le fonctionerfs s’est habitué à ce fake bien noir.

Profond et puissant

Lire la suite