Dictionerfs – Inédits – La trace écrite

LA TRACE ÉCRITE, C’est ce qui NE reste PAS quand on a oublié ses affaires (ou C’est ce qui reste quand on N’a PAS oublié ses affaires)

À l’heure où des centaines de milliers de Grecs manifestent contre l’utilisation du mot « Macédoine » que veut faire un petit pays des Balkans voisin, les professeurs ne disent rien contre l’utilisation, déjà ancienne, du groupe nominal « trace écrite ».

La Thrace écrite dans l’histoire du royaume de Macédoine, c’est un fait historique. « La trace écrite » en lieu et place de « la copie de la leçon », c’est un constat pédagogique.

220px-Thracian_Horseman_Histria_Museum_mod

Cavalier thrace

Lire la suite

Publicités

Dictionerfs – Inédits – L’ÉLÈVE ET SON PETIT THÉÂTRE

L’ÉLÈVE ET SON PETIT THÉÂTRE, Boulevard des buvards (spectacle unique)

L’imagination de quelques élèves est sans borne. L’austère bureau d’une triste salle de classe ne la tarit pas. Merveille de la ligne Imaginot. L’élève voit son fleuve bouillonner au point de sécher les cours en pleine classe.

Il est là sans être là. L’exclusion, avec son ton qui monte, sa porte qui claque, et son mot à la vie scolaire, n’aura pas lieu.

L’élève s’échappe tout seul. Son voyage immobile l’emmène loin des frictions, au pays de la fiction. Ajoutez-y un véritable sens du spectacle et voilà le professeur captivé, qui en veut pour son argent et ses avoirs gelés.

Protée

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – MOI, C’EST « IL »

MOI, C’EST « IL », Pronoms (Je t’il’t)

Lors d’une petite rédaction (un « travail d’écriture » comme on dit désormais au Brevet), une petite lettre destinée aux élèves qui leur succèderont, un élève parle de son professeur.
Pour dire le fait qu’il a eu cours avec un prof et non une prof, la formule saisit :
Au bout d’une ligne, voilà que l’élève écrit :
« Moi, c’est ‘il’ »
D’abord décontenancé, le professeur, expérimenté, finit par t’il’ter. Il traduit : ‘Moi’, élève, j’ai eu un prof, ‘il’. L’autre réponse possible était évidemment : « moi c’est ‘elle' »

Michel_de_Montaigne_1

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – BREF, J’AIME TOUT LE MONDE

BrefBREF, J’AIME TOUT LE MONDE, Bref. (Quelle phrase !)

Bref, c’était la fin de la journée. 17h. Le bus à prendre. Pas de temps à perdre. J’étais content mais fallait que je bouge vite. Porte fermée et bouche close. Dans le couloir, je suis dépassé par deux élèves qui parlent d’une heure compliquée. Elles n’ont plus leur carnet, plus leur sang-froid, ni dieu ni maître…mais ni claquettes, ni chaussettes : un bon point pour elles. Elles s’échauffent et en veulent à un adulte qui leur a rappelé qu’on ne pouvait pas faire n’importe quoi. Un genre de fou !

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – LE MINEUR DU FOND

LE MINEUR DU FOND, Le bonheur est dans le Prévert (Approfondis ton travail au fond)

Il dit non au professeur. Quand il s’agit de se mettre au charbon, l’élève prend la couleur cancre, au fond, près du radiateur qui ne marche pas. Il n’a pas de canari pour le prévenir d’un coup de grisou. Tout juste un merle, au printemps. De toutes façons, le mot canari, il en ricane, c’est son côté dys.

22929-gf

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – CHATTE-UP !

CHATTE-UP !, Jargon d’insulte (Drôle de façon de demander le silence)

Quand on en fait trop à cette collégienne, elle sort les griffes et appelle au shut une chatte. C’est du bruit de chtiotte. Elle voulait dire chut ! et elle a dit chatte.

Elle n’a pas neuf vies et elle ne sait pas tourner sa langue 7 fois dans sa bouche. C’est du gratiné, de la tête brûlée, attachée au fond, bref chatte-up !

13 Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – « VIVE ZÉRO QUI ME LAISSE TRANQUILLE »

« VIVE ZÉRO QUI ME LAISSE TRANQUILLE », Zéro hugolien (phrase extraite des Misérables)

J’entre. Je pose mes affaires, je vide mon sac et j’attends. Il y a des copies, je pense qu’au pire. Le prof me tend mon zéro. C’est toujours sur moi que ça tombe. À croire que j’ai le profil, le faciès, la boule à zéros. Ça tombe sur moi : Jamais de haut, toujours zéro, les pâquerettes bien rasées de l’arroseur à zéro.

Cela dit, ça m’arrange. Ce pire je m’y suis fait.

Vive zéro qui me laisse tranquille. Un camarade constant.

Vive zéro

Lire la suite