Dictionerfs – Inédits – BREF, J’AIME TOUT LE MONDE

BrefBREF, J’AIME TOUT LE MONDE, Bref. (Quelle phrase !)

Bref, c’était la fin de la journée. 17h. Le bus à prendre. Pas de temps à perdre. J’étais content mais fallait que je bouge vite. Porte fermée et bouche close. Dans le couloir, je suis dépassé par deux élèves qui parlent d’une heure compliquée. Elles n’ont plus leur carnet, plus leur sang-froid, ni dieu ni maître…mais ni claquettes, ni chaussettes : un bon point pour elles. Elles s’échauffent et en veulent à un adulte qui leur a rappelé qu’on ne pouvait pas faire n’importe quoi. Un genre de fou !

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – LES ZONES ZEPOÏDES

LES ZONES ZEPOÏDES, Pas le label, mais la Bête (-oïde, suffixe qui fait que ça ressemble)

Il y a des zones d’enjeu. L’éducation en est une. Tous souhaiteraient que ce soit une zone d’enjeu heureux (sauf les non-comprenants).
À la mi-juin, un collège est une zone dangereuse.
Cela reste une période – attention ! – d’enjeux. Et, de la sixième à la troisième, d’enjeux, re-. De septembre à juin.

index

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – HEUREUH

HEUREUH, Le bonheur de l’interjection (Onamatoupet !)

C’est un mot d’élève trouvé à la fin d’une rédaction. Sur la copie, ‘heureuh’ s’écrit donc avec le toupet d’une onomatopée. Euh.

C’est le mot de la fin qui le met dans le mille. Point final et sensible, dans la cible ! Heureuh, c’est l’adjectif exact. Un bonheur qui sonne comme leurre exact. Pile ? Poil ? Sur le cadran, l’aiguille est trompe-heure. C’est l’incertitude du bonheur avec toutes ces secondes fatidiques. Il se met à fredonner « Fuir les copies de peur qu’elles ne se sauvent ». L’autrement ambiant le cantonne à l’euh-éducation. Résistance ? Non, réticence.

Il a commencé sous Allègre. Déjà, heureuh, sans le savoir. Mammouteuhen, même.

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – EMPLOIS FICTIFS POUR TOUS !

EMPLOIS FICTIFS POUR TOUS !, Projet de société ? (La gueule de l’emploi)

De ces emplois fictifs, il y en a qui en rêvent. D’autres qui les créent. Les temps sont durs et l’inégalité fraternise avec l’air ambiant.

Dans les collèges, le temps horaire ce sont des heures passées devant des élèves à passer, repasser et ressasser (et s’auto-ramasser à la petite cuillère). Malgré toutes les joies humaines ou pédagogiques, il arrive que l’énergie disparaisse. Le teacher mouillé ne sait plus s’en sortir ni s’essorer.

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – LE FLOU TENDU

LE FLOU TENDU, Exercice de style (Tant d’-u ? Non tant d’-f)

Fini le flonflon de la rentrée. Le prof se farcit le flot du flou, se fade du pas fini.
Il est fou furieux à cause de la réforme. Les formations difformes ont fini de l’échauffer. Il chauffe encore dans ce dialogue de fours. Comme un GIF affolé.
Fulminer nuit à sa forme ? Pffft…s’en fiche !
Il est déjà à fond et, affaibli, il a de quoi s’affoler. Un frein n’en cache pas forcément un autre.
Pour ce prof, La Fontaine déforme sa fable et l’affuble d’un « La fièvre et l’infortune ».

Dans ce flou tendu, le prof a une folle envie de diéser. Fe, Fi, Fo, Fu…Fa, je vous aime !

Prof de lettre -f. Sa férule ferre les -f (et ne serre pas les fesses).

f972bbd961d6de4e510d97fa16ae90db
Lire la suite