Dictionerfs – Inédits – RAYONNEMENT EN RÉUNION

RAYONNEMENT EN RÉUNION ou le Rayunionnement (La réunionite n’est pas un humanisme)

Un professeur est toujours soucieux de son rayonnement en réunion. Il se révèle alors en plein Soleil. Il lui darde toujours de faire bonne impression. Normal pour un professionnel qui, dans sa classe, ne supporte pas une seule ombre au tableau.

Chaque année, les réunions, les réunions, toujours recommencées.

hqdefault

Lire la suite

Publicités

Dictionerfs – Inédits : CLUB ÉLOQUENCE

CLUB ÉLOQUENCE, des mots à concours (des mots en démo)

Les mots ne sont pas tous les mêmes. Pas le même auteur. Pas la même hauteur.

Pas la même odeur non plus.
Il y a ce gras tweeté par Trump et sa terrifiante choré Fire and Fury. Et puis, il y a la gratuité d’un club scolaire consacré à l’éloquence.

À la Maison blanche, on tord les mots, on réchauffe le fake climatique, le tout avec le doigt sur le bouton nucléaire.
On se paie notre tête.

Au collège, au sein d’un club, les élèves se donnent de la prestance en malaxant du verbe.
Ils ne se paient que de mots pour participer à un concours d’éloquence académique.

Les États-Unis, c’est loin. Le collège commun, c’est mieux.

a-voix-haute-documentaire-cinema-bande-annonce

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – EXPRESSO OU LE CAFÉ-COURS

EXPRESSO OU LE CAFÉ-COURS, Court, trop court (Cafouillage)

Le fonctionerfs n’a jamais le temps de savourer son café. Quand il s’assoit, ça sonne : c’est une malédiction et son café cafouille. On connaît l’histoire : Tout corps plongé dans l’eau, quelqu’un sonne à la porte… La récréation, c’est pareil.

Les profs n’ont jamais le temps et pour cause leurs heures de café sont absentes de l’EDT. C’est sans doute pour cela, selon la légende, qu’est né un cercle de buveurs de café dont les membres prendraient sur leur temps libre pour savourer le ténébreux breuvage en ville ou entre collègues.

Le café n’est plus le café. L’arôme n’est plus dans l’arôme (même s’il y a eu des progrès depuis la disparition de Machine, celle qui soutirait toujours 40 centimes). Depuis l’élection de Trump et fort de son expérience en dyslexie, le fonctionerfs s’est habitué à ce fake bien noir.

Profond et puissant

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – LA BOÎTE DE MINES

LA BOîTE DE MINES, Fourniture scolaire pour la rentrée prochaine (Des visages et des mines)

La boîte de mines figure déjà sur les fournitures scolaires pour la rentrée prochaine. C’est une habituée, sans cesse reconduite. Elle est là depuis longtemps et n’est pas du tout impressionnée par le petit nouveau : l’étui à EPI, estampillée réforme 2016.

En lisant la liste des fournitures demandées, le fonctionerfs sent monter en lui un Noir Désir. Il songe à des visages et des mines.

Capture d’écran 2016-06-02 à 17.54.09 Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – OHÉ ! LES VALISES

OHÉ ! LES VALISES !, Fin d’année (Valises sous les yeux)

Le mois de juin est très poreux. Ce mois est pareil à une fenêtre mal fermée qui laisse déjà échapper le souffle des mois de juillet et d’août. Doute. Le prof regarde son calendrier. Oui, oui, ce n’est que juin. Pourquoi alors dans les yeux des élèves voit-il comme une vacance. Il lui semble qu’on dévalise les cervelles. Ohé ! Les valises ! L’annonce des conseils de classe a décidément le même effet sur les élèves que la période des soldes. On brade. Tout doit disparaître dans les cartables. Les élèves se mettent sur leur 31 et on les note sur vingt : à quoi bon ?

suitcase-1463298472AoU

Lire la suite

Dictionerfs – Inédits – LE COMPTE TENDU DES INCIDENTS

COMPTE TENDU, Commission incidents (« Oh là, là comme y sont ! »)

C’est le compte-rendu hebdomadaire des incidents. Un compte-rendu tendu. Quelques profs, dans le plus grand sérieux, font les comptes. Devant ce tic-tac inéluctable, ils mettent au point leur tactique. Ils ne comptent pas les moutons mais les vilains boutons qu’ont attrapés les élèves. La faute à une mauvaise digestion. Dans les couloirs, dans les salles de cours, en salle de perm’ ou ailleurs. Un truc mal digéré a engendré des étrangetés sur le parcours scolaire des élèves qui ont dévié. La bonne année vire à l’acné, au bouton sur le nez. Le délire juvénile a son acmé ; la tension extrême a son point final.

fire Lire la suite